Le choix du rédacteur Jouez sur Cheri Casino Bonus de 100% jusqu'à 100€ http://www.chericasino.com Jouez sur Tropezia Palace 100€ offerts sans condition de mise http://www.tropeziapalace.com

Top-machine-sous.com> actualite> Des résultats toujours en baisse pour les casinos terrestres français

A travers cette actu, nous vous avons déjà parlé des difficultés rencontrées par les casinos terrestres français. Ces problèmes ne semblent pas encore réglés à la vue des résultats du secteur publiés dernièrement. En effet, le produit brut des jeux global a enregistré une diminution de 4,25 %, au cours de l'exercice 2012-2013, pour atteindre les 2,178 milliards d'euros.

Un chiffre d'affaires en baisse de 22,5 % sur les 6 dernières années

Si on ajoute les résultats publiés dernièrement, on constate que le chiffre d'affaires de l'ensemble des casinos terrestres français a diminué de 22,5 % depuis 6 ans. Cette chute du produit brut des jeux est principalement due a la crise économique internationale, à la concurrence des sites de jeux d'argent en ligne et à la loi interdisant de fumer dans les lieux publics.

Des interpellations partiellement entendues

Dans un communiqué de presse commun, les casinotiers français ont tenu à rappeler qu'ils avait interpellé plusieurs fois leurs ministres de tutelle dans le but de les alerter sur la situation délicate du secteur et de réclamer une plus grande liberté d'action d'entrepreneurs face à des concurrents qui bénéficient de le prévenance constate des pouvoirs publics. La profession reconnaît quand même avoir été partiellement entendue à travers plusieurs mesures qui ont été prises au cours de l'année 2013. Citons notamment la légalisation de nouveaux jeux comme la bataille et la roue de la fortune mais aussi la possibilité d'ouvrir la salle des jeux de table après la fermeture de la salle des machines à sous. Quoiqu'il arrive, les casinotiers réclament toujours la création d'une autorité de régulation commune à tous les opérateurs de jeux, ce qui permettrait une politique plus équilibrée et l'adoption d'une fiscalité laissant la porte ouverte aux investissements.